Programmation 2018-04-19T17:39:18+00:00

Oct
13
sam
Ellen Birath and The Shadow Cats – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 13 @ 21:00

Genre: rhythm and blues/ska/swing  

Ellen Birath chant
Thomas Join Lambert batterie
Thomas Ohresser guitare
Matthieu Bost sax alto
Marten Ingle bass
Manuel Faivre trompette

 

Comment réussir l’improbable réunion d’un bassiste californien des années 70, d’un guitariste de jazz manouche reconverti à l’électricité, d’un batteur de reggae élevé au grain, et d’un saxophoniste érudit et parisien? La bonne volonté n’y suffisant pas, un petit (1,62m) miracle s’imposait.
Jeune suédoise auteure et chanteuse à la voix caractéristique, Ellen Birath réunit cette clique hétéroclite en 2013 pour les besoins du live et, chemin faisant, ils gravent 3 ans plus tard leur deuxième album de compositions originales.
On y trouvera les influences de chacun et leur goût commun pour les musiques à danser: rhythm’n’blues, soul, swing, ska, new-orleans.
N’y touchons plus… Ça a l’air de marcher!

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
16
mar
Old School Funky Family – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 16 @ 21:00

Genre: afro-funk  

Paul-Antoine Roubet saxophone soprano
Sébastien Desgrans accordéon
Paul Vernhères guitare
Illyès Ferfera saxophone alto
David Mimey saxophone ténor
Pierre Latute soubassophone
Julius Buros saxophone baryton
Jérôme Martineau batterie

 

Depuis 12 ans, le Old School Funky Family sème son groove sur les scènes et les festivals de France. Ils ont commencé dans la rue, là où souvent personne ne s’arrête, leur folie musicale faisait la différence; mais c’est sur scène qu’ils sont le plus à leur place : des compos, l’espace pour quartet de saxophone, soutenues par
une rythmique en béton armé et c’est une musique aussi improbable que pétillante qui vient te percuter les tympans! Tu sens le démon t’envahir, ça danse et ça transpire comme jamais du jazz n’a fait ça. C’est un octet instrumental à base de Funk US secouée d’Afrobeat nigérian et de musique « trad’ », bourré d’’improvisation, d’interactivité… et des sourires en pagaille.
L’objectif est simple, vous envoyer sur la Lune tout en restant sur le dancefloor.
Le Old School Funky Family a partagé les scènes (Portail à Roulette, Altxerri, Scène Bastille, Atabal) et les festivals (Black & Basque, EHZ, Jazz à Luz, Jazzaldia, Jazz dans le Bocage, Jazz à Oloron, Nuits de Nacre…) avec entre autre Bibi Tanga, Tété, Alice Russel & Quantic ou encore Angélique Kidjo, Hot Eight Brass Band, MAGMA …

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
18
jeu
Benoit Blue Boy & Nico Duportal – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 18 @ 21:00

Genre: rhythm’n’blues, rock  

BBB vocals, harmo
Nico Duportal guitare, voix
Stan Noubard Pacha guitare
Thibaut Chopin bass, up-right bass
Pascal Mucci batterie

 

Pour son 15ème album, Benoit Blue Boy délaisse pour un temps le Blues en Français qu’il a largement contribué à créer pour rendre un hommage aux pionniers du Rock Français tels Mac Kac, Moustache ou Jean Pierre Sasson qui comme Boris Vian et Henri Salvador (« Va te faire cuire un œuf, mec ! ») dès les années 50 posèrent leurs mots déjantés sur ce rythme endiablé. Points communs, humour décalé du quotidien, joie de vivre communicative. Après la guerre, la jeunesse veut rire, danser et fleureter. Quoi de mieux que le Rock’n’roll que viennent d’apporter les GIs pour s’éclater dans les caves de St. Germain-des-Prés (Le tabou, Le Club St. Germain)?
Les chansons se doivent d’être futiles et légères. Quoi de plus léger qu’un « Bon Steak-frites » ou qu’une « Petite Salade » ? Absurde !

Benoît Blue Boy, cette authentique légende vivante du french blues, ce précurseur des musiques afro-américaines et gorgées de feeling au pays des cuisses de grenouilles et du pinard. Un taulier qui force le respect quant à sa culture musicale débordante et sa carrière d’une sincérité exemplaire. Avec son air de ne pas y toucher et son habituelle bonhomie, on a l’impression qu’il a toujours existé, qu’il fait partie de notre famille et du patrimoine musical français. On peut parfois être tenté de lorgner vers l’infidélité, d’aller voir ailleurs, mais on revient toujours à Benoît Blue Boy car c’est lorsqu’on n’entend plus ses harmonicas raisonner et son swamp-blues lancinant que son absence nous pèse cruellement. Il est l’anti-Colonel Parker qui transforma Elvis en héros grec et au sein des Rolling Stones, il serait plutôt Keith Richards que Mick Jagger. Avec lui, point de lifting et d’anoblissement, rien à foutre des titres et des stigmates d’une vie entière vouée au blues et au rock and roll. Il a la même conception de la musique dénuée d’édulcoration superflue, des accords simples mais pas simplistes qui atteignent toujours leurs cibles tels des missiles Exo 7. – Serge Sciboz

Nico Duportal & His Rhythm Dudes sillonnent les routes. Leurs prestations incendiaires galvanisent auditeurs comme danseurs. C’est tout le Rhythm & Blues et le Rock’n’roll originel que Nico et ses acolytes ressuscitent avec ardeur et style.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
19
ven
Adrien Brandeis feat. Orlando Poleo – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 19 @ 21:00

Genre: latin jazz  

Adrien Brandeis piano, compositions
Joachim Poutaraud saxophone
Romann Dauneau contrebasse
Felix Joveniaux batterie
Philippe Ciminato percussions

 

Adrien Brandeis pianiste-compositeur, présente son premier album «Euforia ».
Ce premier opus est pour lui l’occasion de mélanger ses diverses influences qui sont principalement le jazz de Bill Evans, les musiques afro-caribéennes, ainsi que des musiciens comme Chick Corea, Michel Camilo, Richard Bona.
Le son de ce nouveau projet rassemble tradition et modernité.
Un cocktail sonore énergique, mélodieux, sensible, entre euphorie et mélancolie.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
20
sam
Les Rapetous Sextet – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 20 @ 21:00

 

Serge Malik guitare, voix
Manu Galvin guitare, voix
Basile Leroux guitare, voix
Franck Sitbon claviers, voix
Laurent Cokelaere basse
Eric Lafont batterie, voix

 

Appellation d’origine contrôlée de quatre pistoleros, piliers du gratin français de la guitare s’unissant pour former un groupe de «poids».
Dans un esprit rock allié à un solide sens de l’humour décalé Basile Leroux , Manu Galvin , Serge Malik et Laurent Cokelaere , «forts» des 420 kilos sur la balance et d’un CV
adapté, regroupent leur talent massif de bandits du médiator pour évoquer ou échapper à leur passé… Lourd ! Là où ça devient intéressant, c’est qu’ ils sont ensemble pour le plaisir , loin de l’ambition des stars qu’ils côtoient au quotidien. Ces dangereux malfaiteurs affutés veulent partager avec le public un moment festif, sans volonté de prouver autre chose.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
23
mar
Sébastien Giniaux & Chérif Soumano « African Variations » – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 23 @ 21:00

Genre: jazz world  

Sébastien Giniaux violoncelle, guitare
Chérif Soumano kora

 

Après une première collaboration sur l’album « Mélodie des Choses », Sébastien Giniaux (guitare acoustique, violoncelle) et Cherif Soumano (kora) se retrouvent cette fois en duo sur le disque « African Variations » pour un dialogue intime entre jazz acoustique et musique africaine.

Sébastien & Chérif se sont rencontrés il y a 10 ans à Bamako au Mali. Instrumentistes de grand talent et ouverts à de larges horizons musicaux, ils ont chacun tracé leur route aux côtés des plus grands pendant de nombreuses années.

Ainsi on a pu voir Chérif Soumano aux côtés de Dee Dee Bridgewater, Tiken Jah Fakoly, Roberto Fonseca ou encore Marcus Miller.
De son côté, Sébastien Giniaux accompagnait Didier Lockwood, Biréli Lagrène ou le Taraf de Haidouks, tout en mettant ses talents de compositeur et d’arrangeur pour Téofilo Chantre ou Norig.

En 2012, Sébastien Giniaux a naturellement convié Chérif sur son disque « Mélodie des Choses » (http://www.melodiedeschoses.com) pour l’enregistrement de deux titres qui mêlaient déjà improvisation jazz et musique africaine : « Bamako’s mood » et « Alkoholowa Nuda ».

Après cette première collaboration réussie, l’idée leur est venue de faire tout un disque ensemble. Sébastien à la guitare acoustique et au violoncelle et Chérif à la Kora. Ils ont également invité une flûtiste Franco Syrienne de grand talent : Naïssam Jalal.

Sébastien Giniaux
Guitariste et violoncelliste d’exception, on a pu voir Sébastien Giniaux aux côtés de Didier Lockwood, Biréli Lagrène ou le Taraf de Haidouks.
Compositeur et arrangeur prolixe, il a réalisé des albums pour Norig, Téofilo Chantre tout en développant son univers aux frontières du jazz, du classique et des musiques du monde.
(« Mélodie des Choses » LDC Records / Cristal Records, 2012).

Chérif Soumano
Chérif Soumano, malien et joueur de Kora par tradition, a joué aux côtés de Kabine Kouyate, Mamani Keita, Moussa Sissokh, Mare Sanogo, Yacouba Sissoko, Lansine Kouyate, Edsel Gomez, Ira Coleman, Minino Garay dans le cadre d’un projet sur la fusion de la musique malienne et du jazz initié par la Diva américaine Dee Dee Bridgewater en 2008.
Il s’est également produit aux côtés du chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly ainsi que sur le dernier projet du bassiste Marcus Miller, « Afrodeezia ».
En puisant aux racines du jazz, en partageant une culture et en participant à un mode de création malien, ce projet passionné a mélangé les différences et reflète les ressemblances du jazz et de la musique africaine. Chérif est de ces artistes épatants, avec une aisance sur scène complice et généreuse.

Le Mot d’Aurore
Je connais Mr Giniaux depuis presque 15 ans maintenant. Nous avons démarré plus ou moins nos carrières au même moment dans les jam sessions « manouche » des bistrots parisiens.
Il est très attachant et très doué aussi. Il ne s’est pas contenté de faire du jazz manouche. Après le violoncelle qu’il maîtrise parfaitement, la guitare manouche, il a plus qu’approfondi les musiques d’Europe de l’Est et fait un magnifique album qui réunit ses 3 passions: Django Reinhardt, Les Balkans et l’Afrique de l’Ouest (Mélodie des choses).
Mais ce n’est pas tout, il est aussi un peintre émérite. Vous avez peut être pu admirer ses toiles lors de son exposition à la Fabrique en Avril 2013. Que de talents réunis en un seul homme. Ça fait un peu trop vous ne trouvez pas? Venez en juger par vous-même ce soir au Jazz Café Montparnasse.
Une réunion exceptionnelle de deux artistes originaux et très différents.
J’aime l’Afrique noire tout autant que Sébastien et me réjouis d’avance d’écouter cette union. Ça va être beau!

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
24
mer
Alice & Cécile Trio – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 24 @ 21:00
Alice YVERNOGEAU chant
Cécile YVERNOGEAU chant
Alain JEAN-MARIE piano

 

Avec un charme indéniable et un petit air faussement « Demoiselles de Rochefort » dont le Michel Legrand des années 60 nous a laissé la nostalgie, les deux jeunes chanteuses réinventent un vocal jazz à la française qui sait conjuguer – entre légèreté et volupté – jazz et chansons françaises ou internationales, swing et intelligence des textes, effluves de musiques brésiliennes sur accords croisés. Une façon fort agréable de réconcilier amateurs de jazz et grand public, à la manière d’un Thomas Dutronc ou en leur temps, des Henry Salvador et consorts. Un charme à la française auquel ont succombé les pays d’Afrique australe et les pays asiatiques où l’album des demoiselles est amplement distribué : Malaisie, Singapour, Hong Kong, Indonésie.
Une jolie formule fortement appuyée sur scène par quelques-unes des plus belles pointures du jazz français tels que Géraldine Laurent, Antoine Hervier, Pierrick Pedron, Alain Jean-Marie, Patrick Saussois, Stan Laferrière et pour la chanson française Michel Haumont, Gilbert Laffaille, etc. Un all-star band avec lequel les jumelles égrènent scène après scène les clubs de jazz de la capitale comme le Duc des Lombards, Le Sunside, Le Cirque d’Hiver; en premières parties prestigieuses : Dee Dee Bridgewater, Ron Carter; et aux festivals tels que les Rendez-vous de l’Erdre à Nantes.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
25
jeu
Fabien Mary Octet – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 25 @ 21:00
Fabien Mary trompette
Olivier Zanot sax alto
David Sauzay sax ténor, flûte
Jerry Edwards trombone
Thomas Savy sax baryton, clarinette basse
Hugo Lippi guitare
Fabien Marcoz contrebasse
Mourad Benhammou batterie

 

Musicien absolument incontournable sur la scène du jazz actuel, le trompettiste Fabien Mary après une fracture de la clavicule, a transmué la frustration de ne pouvoir jouer en frénésie d’écriture, couchant sur le papier à musique de nouvelles lignes, arrangeant pour une formation de huit musiciens tout un répertoire directement inspiré de son expérience new-yorkaise qui a donné la matière d’un disque entièrement écrit de la main gauche : Left Arm Blues. Avec cinq nominations pour le Prix Django Reinhardt “musicien français de l’année” par l’Académie du Jazz au fil des ans et un parcours impressionnant où on le retrouve aux côtés de Wynton Marsalis, Diana Krall, Benny Golson, Harold Mabern, Johnny Griffin, Steve Turre, Michel Legrand, Archie Shepp et tant d’autres, ce musicien n’en finit plus de fasciner par son talent, sa classe et son exigence musicale.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
26
ven
Jean-Pierre Bertrand – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 26 @ 21:00

Genre: boogie-woogie  

Jean Pierre Bertrand piano
Patrick Bacqueville trombone-vocal
Didier Desbois sax alto-clarinette
Nicolas Peslier guitare
Gilles Chevaucherie contrebasse
Stéphane Roger batteriep

 

Jean-Pierre Bertrand est l’infatigable et enthousiaste propagateur du piano boogie-woogie en France et au-delà. On lui doit les Nuits Jazz et Boogie piano ou le Beaune Blues Boogie Festival. Solide swingman, il joue dans l’esprit de ses maîtres, Albert Ammons, Pete Johnson ou Memphis Slim, et revisite les standards du jazz traditionnel arrangés à la mode boogie.
Gentleman pianiste, Jean-Pierre Bertrand séduit par son toucher élégant et puissant, mais aussi par la sûreté de son goût en matière d’accompagnateurs. Et ce n’est pas la brochette de « pointures » réunie ce soir qui nous fera mentir ! Jean-Pierre Bertrand a porté la bonne parole du boogie-woogie jusqu’à Cincinnati, Taiwan et même au Pôle Nord sur la banquise (!), ne soyez pas les derniers à l’écouter !

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Oct
27
sam
ANIMALe NOCTURNE – 1ère partie de Sanseverino – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 27 @ 21:30

 

ANNE GOURAUD contrebasse
JOY HARVEY batterie
LEONCE LAPONCE noisy mix
CECILE RICHARD chant

 

ANIMALE NOCTURNE est le nouveau groupe emmené par Cécile Richard. Joy Harvey est
à la batterie, Anne Gouraud à la contrebasse, LéonceLaPonce aux sons électronique et Cécile
Richard à l’écriture et au chant.
Musique parfois minimaliste, parfois primitive, u ne contrebasse toujours tendue, des rythmes
chauds et secs, un univers polar frôlant la transe. Une musique acoustique écrite comme de
l’électro.
Un set de chansons en français, organiques, animales, doucement violentes qui se termine
mixé de sons technos menés par un jeune DJ indus. Des chansons où se mêlent le corps, la
peau, le dépassement des frontières ; labyrinthes psychiques, ballades meurtrières et
fantasmes de tout poil. Un concert qui fait bouger le corps. Féministe, sexy et drôle.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Menu : 55€

Sanseverino – Dans le cadre du Festival Jazz sur Seine 2018
Oct 27 @ 22:30

Genre: rock, blues

Sanseverino chant, guitare
Christophe Cravero orgue, violon
Stéphane Huchard batterie
Marko Balland harmonica

 

Grand retour au blues électrique gorgé de guitares !
Sanseverino n’a rien perdu de sa plume pour décrire sur un ton humoristique décalé des tranches de vie autobiographiques ou presque.
On y découvre ses passions (le vélo), ses coups de gueule, ses réflexions sur la société qui nous entoure, baignés dans un rock’n roll blues dynamique et entrainant.
Inspiré par la musique tzigane, le jazz manouche et les musiques électriques des années 40 et 50 de Django à Zappa, Stéphane Sanseverino fait depuis 20 ans des propositions à la fois loufoques et virtuoses, à l’image de son dernier spectacle Papillon, « karaoké littéraire » racontant les évasions à répétition d’un bagnard de Cayenne sur des airs bluegrass.
Passant du swing manouche au rock et au blues avec aisance, il couvre à travers ses albums des décennies de musique et d’influences, toujours avec virtuosité et justesse.
Pour Sanseverino, la tournée 2017/2018 s’annonce en écho à de nouvelles perceptions et envies artistiques. Dans son prochain album “Montreuil/Memphis“, le blues est de rigueur, adieu Big Band et accordéons.

Ce concert se déroule dans le cadre du Festival Jazz sur Seine. En savoir plus

Menu : 55€

 

Vente de billets en ligne

Oct
30
mar
Mandiwa – duo minimaliste « Sortie de disque »
Oct 30 @ 21:00

Genre: world  

David Clavel guitare
Dirk Vogeler saxophone

 

Aboutissement de 2 années d’aventure inspirante et riche en énergie, « songes », le premier album de mandiwa sort ! Le guitariste chanteur David Clavel et le saxophoniste Dirk Vogeler sont heureux de vous inviter à fêter cet événement.
Diwa, la racine du mot mandiwa, est un terme en filipino qui signifie esprit, âme, idée, pensée, sens. La musique de mandiwa est inspirée de traditions africaines et instillée de jazz et de blues. Elle crée une alchimie entre rythmes d’ailleurs et mélodies personnelles.
Les arrangements fins et épurés permettent à l’auditeur de se laisser dériver dans un univers qui navigue entre exotisme et classicisme. La guitare met tour à tour en valeur les thèmes suaves du saxophone ou se fond avec lui dans une sonorité homogène, dans laquelle s’immiscent les chœurs des deux musiciens.
La voix douce de David Clavel interprète des textes tantôt en français tantôt en songhaï (dialecte malien).
La complicité des 2 musiciens, autant dans leurs compositions que dans leur jeu improvisé, permet une expression individuelle qui fait naître des échanges musicaux authentiques et intimistes.
Un spectacle aérien d’une grande pureté.

Oct
31
mer
Jil Caplan – Imparfaite
Oct 31 @ 21:00

 

Jil Caplan chant
Romane guitare
Jean-Christophe Urbain guitare
Mathieu Chatelain guitare
Laurent Delaveau contrebasse
Lambert Boudier batterie

 

« Imparfaite », le nouvel album de Jil Caplan marque le grand retour de l’une des chanteuses les plus attachantes de notre patrimoine artistique.
Avec huit albums, une Victoire de la musique, 500 000 disques vendus, l’interprète de “Tout ce qui nous sépare” a évolué, mûri, grandi.
De Jay Alanski à JeanChristophe Urbain en passant par J.P. Nataf, elle a su s’entourer des meilleurs mélodistes et arrangeurs pour, peu à peu, au fil des albums se forger une véritable personnalité d’auteure-interprète.
Ce nouvel opus, réalisé et arrangé par Jean-Christophe Urbain (Les Innocents) est né de la rencontre avec le guitariste virtuose Romane, héritier de Django Reinhardt et compositeur éclectique. Un album à la fois intime et universel, entre swing et ballades amoureuses. Des chansons qui parlent du « Temps qui passe », en duo avec Benjamin Biolay, des sentiments qui s’effilochent, « Amour caravelle » avec Thomas Dutronc, du mystère de l’autre, de la solitude.
Mais surtout de l’urgence impérieuse de vivre, d’être, d’aimer. On retrouve Jil Caplan, l’auteure et la chanteuse, l’artiste et la femme, au meilleur d’elle-même. Toutam, toute âme, toute elle. Imparfaite.

Menu : 60€

Vente de billets en ligne

Nov
1
jeu
Roby Lakatos
Nov 1 @ 21:00

Genre: gypsy  

Roby Lakatos violon
Léo Ullmann violon
Gyula Csík cymbalum
Vilmos Csikós contrebasse
Gábor Ladányi guitare

 

Le violoniste tzigane Roby Lakatos n’est pas seulement un virtuose incomparable, il est aussi un musicien à la versatilité stylistique exceptionnelle.
Aussi à l’aise dans les répertoires classique, jazz ou hongrois, Lakatos est l’un des rares musiciens à dépasser les frontières de son art. On parle de lui comme un violoniste tzigane, un « démon du violon », un virtuose classique, un improvisateur jazz, un compositeur et arrangeur, un survivant du XIXème siècle, et il est en effet tout cela à la fois.
Il est le genre de musicien universel que l’on rencontre si peu à notre époque – un interprète dont la force découle de ses activités d’improvisateur et de compositeur. Il a joué dans les plus grandes salles et les plus grands festivals à travers l’Europe, l’Asie et le continent américain.
Né en 1965 dans une famille de célèbres violonistes descendants de Janos Bihari, surnommé le « Roi des violonistes tziganes », Roby Lakatos évolue dès l’enfance dans un univers musical, et à l’âge de neuf ans, il fait ses débuts sur scène comme premier violon d’un orchestre tzigane. Il étudie plus tard au Conservatoire Béla Bartók à Budapest, où il remporte le premier prix en violon classique en 1984. Entre 1986 et 1996, il se produit avec son ensemble aux « Ateliers de la grande Ille » à Bruxelles, leur foyer durant toute cette période.
Il collabore avec Vadim Repin et Stéphane Grappelli ; Yehudi Menuhin admire son jeu et lui rend régulièrement visite dans son club à Bruxelles.
En mars 2004, Lakatos joue au festival Genius of the Violin du London Symphony Orchestra, aux côtés de Maxim Vengerov.

Le mot d’Aurore :
« Je suis tellement fière et heureuse d’avoir pu avoir un si grand Maestro ce soir. Il est sans hésiter mon violoniste préféré. J’ai une admiration profonde pour lui. Estimez vous chanceux de pouvoir voir de tout près un si grand artiste qui va vous faire voyager au plus profond de la musique tzigane. Il joue dans le monde entier, a sorti plusieurs albums chez « Deutsch Gramophon ».
Son jeu est exceptionnel et époustouflant. Il a un son bien a lui, personne d’autre ne joue comme lui.
Entre jazz, musique tzigane, hongroise je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. J’ai ses disques sur ma table de chevet et les écoute régulièrement avec toujours autant d’admiration.
Les musiciens qui l’entourent sont aux aussi « monstrueux », vous verrez le cymbalum, cet instrument rare aux cordes frappées qu’on appelle « le piano tzigane », qui apparaît en Europe au XIXème siècle et qui sera certainement apporté par l’avancée de l’Empire ottoman accompagné de sa musique savante, et aussi d’une part par les cymbalistes tziganes, peuple migrant depuis l’Inde, et d’autre part par la diaspora juive. Le terme cymbalum n’apparaît lui qu’au XVème siècle.
Une merveille à ne pas rater. Vraiment, à ne pas rater car il ne vient que très rarement en France! « 

Nov
2
ven
Chris Everett 5tet – Rock’n’roll Soirée
Nov 2 @ 21:00

Genre: rock’n’roll  

Chris Everett chant
Francky Gumbo guitare
Peter Memphis piano
Paolo Coccina basse
Sullivan Clarke batterie

 

Après plus de 60 années d’existence, le Rock’n’Roll n’a toujours pas fait valoir ses droits à la retraite !
Et ce n’est pas avec Chris et ses musiciens, tous bien connus des fans de cette musique, que ça risque d’arriver.
Dès les premières notes, vous serez propulsé dans le temps et vous vibrerez au rythme des titres endiablés de cette musique indémodable.
Mais vous frissonnerez aussi aux mélodies de quelques slows comme on savait en faire en ce temps-là.
Du King Elvis à Eddie Cochran en passant par Chuck Berry, Jerry Lee Lewis, Vince Taylor, Gene Vincent, Johnny… toutes les légendes du Rock’n’Roll sont présentes dans ce spectacle ! Ce qui vous est proposé c’est de voir défiler l’épopée de cette période au travers des standards du genre, mais aussi de quelques raretés que vous n’entendrez pas souvent en concert !
Alors si vous n’avez pas eu la chance de vivre cette merveilleuse période, ne manquez pas cette occasion de la découvrir avec cet ensemble détonnant !

Nov
3
sam
Amaury Faye Trio – Live in Brussels
Nov 3 @ 21:00

Genre: jazz  

Guillaume Prevost piano
Louis Navarro contrebasse
Guillaume Prevost batterie

 

« Live In Brussels » ouvre la route du « road trip musical » du pianiste Amaury Faye et de ses deux acolytes Louis Navarro et Théo Lanau : une oeuvre en constante progression sur cinq ans, qui s’étendra sur cinq albums live dans cinq capitales européennes.
Enregistré en mars 2018 à la Jazz Station par la radio nationale belge (RTBF – Musiq’3), sa sortie officielle aura lieu le 26 octobre sur le label belge Hypnote Records.
C’est Bruxelles, lieu où a été fondé le trio actuel, qui est le point de départ de cette aventure. À travers un répertoire de haut vol fait de compositions originales et de standards écrits par George Gershwin, Thelonious Monk ou encore Jerome Kern, le trio livre une performance exceptionnelle de maturité, où la virtuosité, les prises de risque et les surprises côtoient les plages de méditation, les moments contemplatifs et les instants mystérieux.
Amaury Faye, Louis Navarro et Théo Lanau relèvent ce challenge avec brio : un one-shot qui ne demande qu’à être savouré aussi bien par les mélomanes que les néophytes.

LE AMAURY FAYE TRIO
Issu d’un projet né en 2014 sur le sol américain avec le contrebassiste new-yorkais Cole Davis et le batteur londonien Jonah Summetfield, le trio d’Amaury Faye a atteint sa forme actuelle lorsqu’il s’est installé en 2015 à Bruxelles, intégrant les musiciens français Louis Navarro à la contrebasse et Théo Lanau à la batterie.
Dans les mois suivants, le trio s’est imposé comme véritable révélation sur la scène jazz européenne en remportant successivement 5 récompenses sur des compétitions nationales et internationales.

Nov
6
mar
Mathieu Crochemore Quartet
Nov 6 @ 21:00

Genre: soul jazz  

Mathieu Crochemore guitare, voix
Bruno Brochet sax tenor
Jean-Pat Cosset orgue Hammond
François Réau batterie

 

S’appuyant sur un répertoire vocal et instrumental de standards et de compositions, le quartet offre un son riche et généreux dont la couleur permet d’explorer un large répertoire nous faisant voyager entre le Swing et le Groove du Jazz intemporel et international.
Les guitaristes qui ont fait l’histoire de cette musique sont à l’honneur : Georges Benson, Grant Green, Wes Montgomery, Kenny Burrell… Plus largement, le quartet s’inspire de tous les musiciens qui ont écrit cette histoire, James Brown, Ray Charles, B.B. King et tant d’autres…
Le guitariste propose aussi ses compositions et ses arrangements qui se mêlent parfaitement avec le reste du répertoire du quartet. Entre tradition et modernité, un seul slogan : Let’s Swing Together!!!

Nov
7
mer
Sidney Bechet Quintet
Nov 7 @ 21:00

Genre: swing trad   

Jean-Baptiste Franc piano
Gilles Chevaucherie contrebasse
Daniel Bechet batterie
Olivier Franc saxo soprano
Benoît de Flamesnil trombone

 

Réputé pour être l’un des plus grands musiciens de jazz, Sidney Bechet a signé au cours de sa carrière plus de 200 compositions, certaines aussi célèbres que « Petite Fleur », « Dans les rues d’Antibes » ou encore « Les Oignons ». D’autres morceaux, moins connus, sont pourtant de vrais chef-d’œuvres. Dans les termes de Duke Ellington, Sidney Bechet était simplement « le plus grand soliste et créateur de l’histoire du Jazz ».
Pour rendre hommage à son père, Daniel Bechet, unique fils de Sidney Bechet, étant lui à la batterie, s’est entouré des meilleurs spécialistes de cette musique en se rapprochant de l’orchestre d’Olivier Franc.
Clarinettiste et Saxophoniste Soprano, nombreuses fois primé par «L’Académie du Jazz » puis par le «Hot Club de France», Olivier Franc est incontournable sur la scène du jazz traditionnel français. Il est d’ailleurs unanimement reconnu comme le meilleur disciple de Sidney Bechet. Régulièrement invité par Wynton Marsalis pour des hommages à Sidney Bechet, depuis quelques années, il a le privilège de jouer sur le saxophone personnel de Sidney Bechet.
Le quintet – composé de Jean-Baptiste Franc au piano, Gilles Chevaucherie à la contrebasse, Daniel Bechet à la batterie, Olivier Franc au saxophone soprano et Benoît de Flamesnil au trombone – interprète les plus célèbres compositions de Sidney Bechet, mais aussi certaines moins connues de sa période américaine jusqu’en 1949, d’autres totalement inédites et enfin quelques compositions originales de l’orchestre, ainsi que des grands standards du jazz.
Outre les clubs de jazz, les salles de concerts et festivals de jazz en Europe, le DANIEL BECHET & OLIVIER FRANC QUINTET « TRIBUTE TO SIDNEY BECHET » s’est également produit dans des salles aussi prestigieuses que le Lincoln Center de New York City, les Opéras de Francfort et de Dresde en Allemagne, ou encore à Paris à l’Olympia en octobre 2015, où la prestation de l’orchestre a été saluée par une standing ovation.

Nov
8
jeu
Jérôme Etcheberry Singtet
Nov 8 @ 21:00

Genre: swing / vocal  

Hugo Lippi guitare
David Blenkhorn guitare
Raphaël Dever contrebasse
Jérôme Etcheberry trompette, chant

 

Jérôme Etcheberry est aujourd’hui l’un des meilleurs spécialistes dans l’univers du jazz mainstream européen, suivant sa trompette là où les vents du jazz le mènent, au-delà des frontières s’il le faut, mais toujours avec la même énergie stimulante, en gardien fidèle d’un monde où le swing est roi.
Ce soir au Jazz Café Montparnasse pour présenter son nouvel opus « Let Me Dream », où on le retrouve en trompettiste/crooner.

Nov
9
ven
Romane & le Paris Swing Orchestra
Nov 9 @ 21:00

Genre: swing  

Romane guitare
Enzo Mucci guitare
Gilles Chevaucherie contrebasse
Jacques Schneck piano
Michel Senamaud batterie
Guy Bodet trompette
Michel Bonnet trompette
Marcel Bornstein trompette
Alexis Bourguignon trompette
Patrick Bacqueville trombone
Jean-Pierre Dumontier trombone & arrangeur
Benoît Gueroult de Flasmenil trombone
Marc Richard saxophone alto et arrangeur et directeur musical
Pierre Louis Cas saxophone ténor
Gérard Meissonnier saxophone alto
Nicolas Montier saxophone ténor

 

ROMANE & le Paris Swing Orchestra « racontent Django, un parfum de Libération »

Le Paris Swing Orchestra

Fondé en 1997, le Paris Swing Orchestra est devenu une institution reconnue nationalement et internationalement. Parmi les grands orchestres actuels de style « Swing » faisant référence aux années 30-40, il est certainement à la fois le plus stylé, le plus original et le plus visuel.

Chaque sortie de disque du Paris Swing Orchestra constitue un événement dans le Jazz classique en France. Primés plusieurs fois par l’Académie du Jazz et le Hot club de France, les disques « We Got Rhythm », « Live at The Méridien », « Swingin’Sidney Bechet », « Jouent Louis Armstrong » sont des incontournables des réalisations du jazz classique actuel.

Avec une rythmique incroyable, des parties vocales exceptionnelles (en trio, solos, scat), des solistes respectueux du style mais inventifs, des arrangements à la fois fidèles et originaux, le Paris Swing Orchestra incarne une formidable manifestation de la musique vivante qui swingue et retrace notre patrimoine musical. De Glenn Miller à Sidney Bechet en passant par Count Basie, Benny Goodman ou Duke Ellington, le big band évoque tous les joyaux de notre jazz patrimonial.

Depuis 20 ans, le Paris Swing Orchestra est présent sur les scènes des théâtres et festivals dédiés au jazz Swing, et présente ses différents programmes (Swing Era, Sidney Bechet, Louis Armstrong, Django Reinhardt…) avec un succès toujours grandissant et jamais démenti.