Programmation 2018-04-19T17:39:18+00:00

Déc
18
mar
Chaloupée invite René Lacaille
Déc 18 @ 21:00

 

PHILIPPE MALLARD accordéon
JEAN-BAPTISTE LAYA guitare
THÉRÈSE HENRY bass
FABRICE THOMPSON percussions
RENE LACAILLE chant, percussions, accordéon

 

Formé à l’ initiative de Philippe Mallard (accordéon) avec Fabrice Thompson (percussions), Thérèse Henry (basse) et Jean-Baptiste Laya (guitare), Chaloupée continue de mêler la valse swing et le jazz au maloya, à la salsa ou encore à la samba pagode et au tango.
Après l’album  »Chaloupée Muzetto-créole  » (production « la Balayette à Ciel » distribué par l’ Autre Distribution; sortie en juillet 2017) sur le thème de la valse métissée, Chaloupée poursuit avec la création d’un spectacle: Chaloupée invite René Lacaille par une résidence du 12 au 14 novembre 2018 avec premier concert de présentation le 14 novembre à 20h00 à l’Ouvre-Boîte (Beauvais, 60). Cette résidence sera suivie d’une tournée du 14 novembre 2018 au 18 mai 2019, soient 9 concerts).
Suite à la sortie de l’album Muzetto-créole, René Lacaille, ambassadeur de la musique réunionaise, entre en contact avec le groupe; de cette rencontre et des échanges qu’ils ont, naît ce nouveau​ spectacle : « Chaloupée invite René Lacaille » dans lequel la valse swing, le jazz, le maloya s’entremêlent à merveille avec de nouvelles compositions et les chansons de René Lacaille.
Métissage,mélodies, improvisations, rythmes et chaleur humaine sont au rendez vous.
Une belle rencontre de traditions populaires venues des deux hémisphères .
Spectacle créé grâce aux soutiens de La Balayette à Ciel, l’Ouvre-Boîte (SMAC Beauvais), le Caméléon, la ville de Beauvais, le département de l’Oise, la région Hauts de France, le CNV et la Spédidam.

Déc
19
mer
Antoine Holler
Déc 19 @ 21:00

Genre: blues, soul, jazz 

Antoine Holler vocals, guitars
Thierry Fanfant bass
Samy Docteur guitars
Stephane Avellaneda drums

 

Découvert en première partie de James Hunter, Edgar Winter ou Kool and the Gang Antoine Holler est un artiste rare formé sur les scènes de Chicago. Au croisement du blues, de la soul et du jazz, sa musique dépasse les frontières et les styles »

Déc
20
jeu
Mayfair Electro Jazz Project
Déc 20 @ 21:00

Genre: electro swing  

Pierre Boscheron sons, samples, machines, batterie, clavier
Aurélien Robert guitare
Basile Mouton contrebasse, basse
Aurore Voilqué violon, voix

 

Mayfair est un quartet électro swing.
C’est une création SPEDIDAM et nous avons, après six mois de travail dont deux résidences d’une semaine, effectué notre premier concert au festival Jazz en Baie le 12 Août dernier.
Ce projet n’est pas qu’électro, il raconte une véritable histoire au gré des différents titres.
Il y a beaucoup d’ambiances, de vrais sons de la nature ou de la vie enregistrés, des ambiances de médina au Maroc, des voix de Django, bref, le public s’évade et nous nous évadons avec lui.
Il s’agit là de musique et non pas uniquement de machines. Il y a une réelle interactivité entre nous 4, nous jouons ensemble, comme un vrai groupe de musique live quoi!
Nous nous sommes rendu compte que ça plaisait à toutes les générations et que ça pouvait s’écouter aussi bien assis que debout en dansant.
Le résultat est là, et le public vraiment conquis.
f

Déc
21
ven
Opus 4
Déc 21 @ 21:00

Genre : gipsy

Serge Camps guitare
Pierre Procoudine Gorsky guitare
Piotr Sapieja violon
Frank Anastasio contrebasse

 

Amoureux du chant et de la musique tzigane, OPUS 4 s’est formé en 1997 dans le midi de la France. Ils ressuscitent les trésors du folklore russe, roumain et tzigane avec quelques emprunts au jazz, dressant un pont astucieux entre les deux rives de l’Atlantique.
Le mot d’Aurore :
« Je ne parlerai jamais assez de ces 4 formidables musiciens qui sont pour moi, en plus d’être de grands amis, un groupe incontournable de la musique tzigane et swing. Ils ont un métier exceptionnel, un répertoire immense et une grande sensibilité. Ils m’ont beaucoup appris et je prends toujours autant de plaisir à les écouter même après toutes ces années (environ 10 ans). Leur répertoire est tellement large qu’ils sont capables de jouer des heures sans jamais reprendre le même morceau. Ils sont à l’écoute de leur public, répondent à sa demande, sont généreux et pleins d’humour. Je précise aussi qu’en dehors des très beaux arrangements, ils chantent à quatre voix. C’est vraiment de la grande musique, de la vraie musique qui touche les gens au coeur, qui fait vibrer, pleurer puis rire… Bref, je ne raterai cette soirée pour rien au monde même si je les connais par coeur! » (Aurore Voilqué)

 

Déc
22
sam
Sanseverino Bike Band
Déc 22 @ 21:00

Genre: rock, blues

Aurélien Rallet drums (VTT, route)
Didier Havet sousaphone (route longue distance / Paris-Brest-Paris)
Laurent Derache accordéon (route)
Cécile Richard voix (route, VTT)
Sanseverino chant, guitare (route, piste, VTT)

 

Le Sanseverino Bike Band a été formé pour une tournée dont les voyages se feront en vélo et qui débutera au mois d’avril dans le sud de la France.
Le groupe est uniquement composé de musiciens cyclistes route, VTT, longue distance. Ce concert s’apparente à un bal mélangé au répertoire de Sanseverino…
Zideco cajun blues second Line etc ! Venez danser !

 

Menu : 60€

 

Déc
26
mer
William Chabbey Trio
Déc 26 @ 21:00

Genre : jazz power trio / wes montgomery

William Chabbey guitare
Guillaume Naud orgue
Mourad Benhammou batterie

 

William Chabbey présente son nouveau trio avec Guillaume Naud à l’orgue et Mourad Benhammou à la batterie.
Ce « Power Trio » est l’aboutissement de la rencontre entre trois musiciens qui ont déjà joué sur d’autres projets ensemble et qui se réunissent maintenant autour de la musique de William.
Ce trio dégage une grande énergie ainsi qu’une grande subtilité, de multiples nuances, et surtout une cohésion digne de l’amitié qui réunit ces trois musiciens.
Entre les compositions originales et quelques reprises , « WILLIAM CHABBEY TRIO  » propose un beau voyage musical.

 

 

 

Déc
27
jeu
Serge Lavalette – SLQ GROOVE BAND
Déc 27 @ 21:00

Genre: groove  

Michael Joussein trombone
Olivier Bridot trompette
David Mirandon batterie
Renaud Palisseaux orgue Hammond
Serge Lavalette guitare

 

Après 20 ans de tournées avec des artistes tel que Sting, Cheb Mami, Zucchero, Alan Stivell, Magic Malik et la sortie en 2016 de son premier album « Back in Town » enregistré en trio avec Charlier/Sourisse , Serge Lavalette présente son nouveau « Groove Band » composé de cinq musiciens bien connus de la scène nationale et internationale.
Le guitariste nous propose des arrangements teintés cuivres, mettant en valeur ses compositions « Jazz-Groove » agrémentées de mélodies fortes.
Le « SLQ GROOVE BAND » délivre sur scène une musique riche, colorée, empreinte des multiples expériences du guitariste et doté d’une énergie très communicative.

Déc
28
ven
Audrey et Les Faces B
Déc 28 @ 21:00

Genre: blues, swing, rhythm’n’blues  

Mathieu Debordes piano
Eric Sansiquet contrebasse, choeurs
Hervé Herry batterie, choeurs
Thomas Pirotte guitare parmi choeurs
Audrey chant, percussions

 

A Poitiers, en 2006, cinq musiciens prennent l’habitude de se retrouver régulièrement dans un café-concert pour des « bœufs » conviviaux. Une complicité et une amitié naissent et le groupe Audrey et Les Faces B voit le jour quelques années plus tard.
Un éventail de charme, de complicité et d’énergie souffle sur scène. Audrey et Les Faces B distillent leur bonne humeur au service du blues, du swing et du rhythm’n’blues.

Grâce à leur dynamisme contagieux, ils ont participé à de nombreux concerts et festivals ; le public a toujours été au rendez-vous, enthousiasmé par la générosité qui se dégage de cette formation.

Déc
29
sam
Dixirella
Déc 29 @ 21:00

 

Marie Cournet-Edwards banjo, chant
Martine Degioanni trombone, chant
Tullia Morand sax alto, chant
Sophie Druais contrebasse, chant
Thierry Tardieu batterie, chant

 

Pour qui aime le Hot Jazz, écouter les Dixirella procure une émotion équivalente à se balader dans les rues de différents quartiers de la Nouvelle Orleans.

Ce quintet composés de musiciennes-chanteuses, reprend et ré-invente le Hot Jazz et le Stomp, des styles initiés entre autres par Louis Armstrong, Kid Oury, les Boswell Sisters, Jelly Roll Morton.

Leur style est à la fois glamour et extravagant.

En 2014, Tullia Morand, leader et saxophoniste du groupe, part à la Nouvelle Orleans. La musique et la culture de la ville change sa vie. Invitée à jouer avec Ellis et Delfayo Marsalis ainsi que les Dirty Dozen et le Tremé Brass Band, elle décide de composer et de recréer l’atmosphère musicale qui inonde toute la ville 24h/24

Marie Edwards au piano et banjo, est considérée comme la reine du ragtime. Dotée d’une immense musicalité, elle dévoile également une voix grave et envoutante.

Au trombone Martine Degioanni, grande connaisseuse du Early Jazz, improvise de manière vivante et palpitante.

La contrebassiste-chanteuse Sophie Druais et le batteur Thierry Tardieu forment une section rythmique soudée.

Un soirée festive et chaleureuse en perspective!

Déc
31
lun
Réveillon 2019 au Jazz Café Montparnasse
Déc 31 @ 20:00


 

  • 20h Dîner de la Saint Sylvestre
    En musique avec Octave & Anatole (gypsy swing)

     

  • 23h Soirée-Concert exceptionnelle 
    Avec Ellen Birath & The Shadow Cats (rhythm’n’blues)

Menu du Réveillon (+ 1 coupe de champagne)

  • Foie gras de canard, chutney aux fruits exotiques

  • Carpaccio de langoustines marinées à la bergamote et coriandre

  • Carré d’agneau fermier du Quercy, truffe noire de Bourgogne et légumes de saison

  • Brie de Meaux à la truffe noire de Bourgogne

  • Comme une cerise

A propos d’Octave et Anatole

Charlène Loubette guitare/ chant
Sylvain Hamel clarinette 
Garry Nayah contrebasse
Pierre Richeux guitare

Collectif Octave et Anatole
Octave et Anatole est un collectif de musiciens talentueux réunis autour d’une esthétique musicale commune. Il y a 10 ans, ce duo de guitaristes jazz manouche a voulu rendre hommage à Django Reinhardt puis petit à petit le répertoire et le collectif s’est élargi, au gré des rencontres musicales.
Reposant à l’origine sur les standards du jazz manouche (Django Reinhardt, Stephane Grapelli) et du swing américain (Louis Armstrong, Duke Ellington,Fats Waller…), le répertoire de la formation s’est élargi, pour intégrer des versions revisitées des classiques de la chanson française (Piaf, Brassens, Brel, Aznavour…).

A propos d’Ellen Birath & The Shadow Cats

Ellen Birath chant
Thomas Join Lambert batterie
Thomas Ohresser guitare
Matthieu Bost sax alto
Marten Ingle bass
Manuel Faivre trompette

Comment réussir l’improbable réunion d’un bassiste californien des années 70, d’un guitariste de jazz manouche reconverti à l’électricité, d’un batteur de reggae élevé au grain, et d’un saxophoniste érudit et parisien? La bonne volonté n’y suffisant pas, un petit (1,62m) miracle s’imposait. 
Jeune suédoise auteure et chanteuse à la voix caractéristique, Ellen Birath réunit cette clique hétéroclite en 2013 pour les besoins du live et, chemin faisant, ils gravent 3 ans plus tard leur deuxième album de compositions originales.
On y trouvera les influences de chacun et leur goût commun pour les musiques à danser: rhythm’n’blues, soul, swing, ska, new-orleans. N’y touchons plus… Ça a l’air de marcher!

Jan
4
ven
Hot Sugar Band
Jan 4 @ 21:00

Genre: swing à danser  

Jonathan Gomis batterie
Julien Didier contrebasse, chant
Vincent Simonelli guitare
Gwen Ollivier piano
Julien Ecrepont trompette
Corentin Giniaux clarinette
Jean-Philippe Scali saxophone alto

 

Fondé en 2010, le Hot Sugar Band est rapidement devenu l’un des groupes phares du monde du Lindy-Hop et des danses swing en général!
Basé à Paris et constitué de quelques-uns des meilleurs musiciens de la scène swing et jazz française, le groupe se produit dans les plus importants évènements de swing à travers le monde – Suède, Hongrie, Lituanie, Canada, Espagne, Corée du Sud, Chine, Italie, Pays-Bas … et bien d’autres destinations encore !
Le son unique et hautement identifiable de cet orchestre, qui tire ses influences du sextet de John Kirby, des années Big Band de Django Reinhardt et des classiques de Count Basie, ainsi que l’énergie inépuisable de ses musiciens, font du Hot Sugar Band l’un des groupes les plus demandés dans le monde du swing, avec plus de 160 concerts ces trois dernières années.
Après deux disques (Swing For Dancers et Are You In Shape ?), salués aussi bien par les lindy-hoppers que par un public traditionnel, le Hot Sugar Band a publié en septembre 2017 seize nouveaux titres dont de nombreux arrangements originaux ! Ce nouvel album, WONDERING WHERE, est défendu fièrement par le groupe sur les scènes du monde entier: Italie, Espagne, Chine, Vietnam, Suède, Pologne, Bulgarie, Allemagne … et sortira très bientôt en édition vinyle limitée !

Huit musiciens français, venus de tous les coins de l’hexagone, mais embarqués ensemble pour des semaines marathon autour du monde. Hier à Istanbul, demain à Angers, après-demain à Vilnius… C’est que le Hot sugar band a un créneau très serré pour accomplir sa mission : faire danser les champions de swing dance et ses nombreuses variantes(…). Cependant, on se gardera d’enfermer ce groupe dans la fonction d’un simple fournisseur de rythme ! Ses membres, férus de liberté, sont tous doués pour la haute voltige (…). Ouest-France, 18.5.2016

Tenez-vous prêt: le Hot Sugar Band va vous faire swinguer jusqu’au petit jour !

Jan
5
sam
Paddy Sherlock
Jan 5 @ 21:00

Genre : swing/rhythm and blues/ska

Paddy Sherlock trombone et vocal
Philippe Radin batterie
Jean Philippe Naeder percussions
Nicolas Peslier guitare
Brahim Haiouani contrebasse

 

Né à Dublin, Paddy Sherlock vit en France depuis 30 ans.
Auteur, compositeur et aussi virtuose du trombone, il a accompagné entre autres P18, Liz McComb et FFF (avec qui il remontera sur scène l’été prochain).
Fidèle à l’esprit du jazz dans la grande lignée des entertainers, artiste à la sensibilité insolite, il mélange savamment la tradition et l’innovation et nous livre des textes et
des compositions personnelles qui font la part belle à l’improvisation, tout en revisitant les standards avec un swing sans pareil.
Jazz must go on, telle pourrait être sa devise. Un jazz métissé et éclectique qui dégage une énergie formidable, sans s’embarrasser du reste.
Et les sourires sur les visages, et le monde se met à danser.

 

Jan
7
lun
Scène Découverte au Jazz Café Montparnasse
Jan 7 @ 21:00

Les Lundis Scène Découverte au Jazz Café Montparnasse

Genre: Scène ouverte  

1) Musique de Rivière (guitare/voix)
2) Alexandre Laurencie (guitare/piano/contrebasse/violon)
3) Théko (guitare/voix)
4) Marc Havet (piano/voix)
5) Capucine dite « May in June » (guitare/voix)
6) Nikky Khan (piano/voix

 

Le Jazz Café Montparnasse a la joie de vous convier à un tout nouveau rendez-vous artistique et musical, chaque 1er lundi du mois : la Scène (Déc)Ouverte !

Qu’est-ce qu’un scène ouverte ?

Voici la définition qu’en donne Pierrick Bourgault, dénicheur de bars-concerts – ces petits lieux aux grands talents – et auteur du Guide Paris 200 bars-concerts dont la toute dernière édition vient de sortir en librairie (Ed. Bonneton).

« La scène ouverte est un concert de différents artistes qui se succèdent et interprètent deux ou trois de leurs compositions. Le public découvre de nouvelles voix, des univers sonores, poétiques ou esthétiques ; ce patchwork musical donne envie de les connaître davantage. Les artistes débutants y rencontrent leur premier public, les pros essaient leurs compositions et annoncent leurs prochaines dates. La scène ouverte est une absolue découverte. »

Musiciens, chanteurs, en groupe, en solo, tous les artistes sont bienvenus ! Pour vous inscrire aux sélections, envoyez vos liens musicaux et bio d’artistes à l’adresse telezerojour@gmail.com.

Public curieux, venez nombreux découvrir les talents, nouveaux ou confirmés, qui viendront nous surprendre et nous réjouir chaque mois de leurs notes, de leurs mots, de leur énergie, de leur fantaisie, et de la joie de créer et de partager !

Entrée libre, accueil dès 19h30 pour boire des verres / partager de bonnes planches en attendant d’accueillir les artistes sur scène dès 21h !

 

Jan
8
mar
Sans elle – Michael Jackson Jazz’Coustic
Jan 8 @ 21:00

Genre: pop

Sans Elle voix
Ivan Quintero guitare
Julien Lallier piano
Pierre Demange batterie
Denis Pitalua basse

 

Sans Elle (Lauréate de Jazz en Baie, demi-finaliste du Shure Montreux Jazz Voice Competition) et son « Jackson 5-tet » livrent un hommage personnel et original qui effeuille avec élégance et tendresse la musique super arrangée du Roi de la Pop en préservant son âme et ses trésors rythmiques et mélodiques.

Jan
9
mer
Certains l’aiment chaud
Jan 9 @ 21:00
Kiki Desplat cornet, chant
Sylvette Claudet clarinette, clarinette basse, chant
Nathalie Renault banjo, chant
Claude Jeantet soubassophone, chant
Catherine « Cajoune » Girard washboard, chant

 

L’orchestre CERTAINS L’AIMENT CHAUD fondé en 1983 par Kiki Desplat et Claude Jeantet, est aujourd’hui le seul orchestre féminin de jazz traditionnel sur la scène internationale.
Avec un clin d’œil au film Certains L’Aiment Chaud (« Some Like It Hot ») de Billy Wilder, prouver que le jazz n’était pas seulement une affaire d’hommes et lui apporter une sensibilité particulière fut un pari de l’orchestre dès sa création, avant de devenir une évidence. Faire partager les trésors du jazz des années 20, ces cinq talentueuses musiciennes le font au fil des concerts, avec un plaisir complice.

Style et répertoire
CERTAINS L’AIMENT CHAUD choisit son répertoire parmi les plus beaux thèmes de cette période d’intense activité artistique que sont les années 1920: des blues, des rags, des stomps se mêlent aux chansons de l’époque.
Le style de Certains L’Aiment Chaud reste fidèle à celui des orchestres de Jelly Roll Morton, Fats Waller, Duke Ellington, Louis Armstrong, Bix Beiderbecke…
L’improvisation se construit en solo ou en « collective » dans un cadre structuré où la mélodie est reine. Le swing se distille ici avec esprit, combinaison d’une délicatesse toute féminine et d’un enthousiasme décontracté et communicatif.
Le « son » de CERTAINS L’AIMENT CHAUD est parfaitement reconnaissable grâce aux arrangements signés Kiki Desplat, leader de l’orchestre et cornettiste de renom. Ils créent pour chaque morceau une ambiance haute en couleur et mettent en valeur les qualités de chaque musicienne: Le cornet à la Bix Beiderbecke de Kiki et sa voix bluesy dans la lignée de Bessie Smith, la sonorité onctueuse de la clarinette basse de Sylvette, le jeu dynamique de Nathalie au banjo, les envolées lyriques de Claude au soubassophone, le swing communicatif de Cajoune au washboard.
Les chants en duo ou trio rappellent les groupes vocaux de l’époque et ajoutent au charme incontestable de cet orchestre original, pour le bonheur d’un large public.

Jan
10
jeu
 Cecil L. Recchia and The Gumbo 
Jan 10 @ 21:00

Genre: New Orleans

Cecil L. Recchia voix
Pablo Campos piano
Raphaël Dever contrebasse
Malo Mazurié trompette
David Grebil batterie

 

Avec son nouvel album The Gumbo (Inouïe Distribution), la chanteuse Cecil L. Recchia célèbre les musiques et les rythmes du berceau du jazz : la Nouvelle-Orléans, avec une vision atypique et moderne.
«Le jazz magnifiquement chanté par Cecil L. Recchia» André Manoukian // Manouk’ & Co – France Inter
« Des musiciens classieux et une chanteuse à la fois pétillante et nonchalante, qui a le bon goût de ne jamais en faire trop » Louis-Julien Nicolaou // Télérama
« Elegance et naturel, musiciens impeccables. » Annie Yanbekian // « Culture Box » – France TV Info

Jan
11
ven
Nina Attal Unplugged – Concert exceptionnel UNPLUGGED de Nina Attal avec son groupe. Tous les titres de l’album JUMP en versions acoustiques
Jan 11 @ 21:00

Genre: rock

Nina Attal guitare, voix
Simon Attal choeurs
Kissia San choeurs
Andréa Durand choeurs
Davy Honnet batterie
Anthony Honnet piano
Benjamin Delarue guitare

 

C’est à 18 ans à peine que NINA ATTAL déboule sur la scène française, armée de la totalité des prix du tremplin national de Blues sur Seine, qu’elle a raflés à l’unanimité, du jamais vu ! Elle intègre immédiatement le catalogue de Nueva Onda (son tourneur encore aujourd’hui) séduit par la détermination de cette petite gamine atypique à la voix puissante et au jeu de guitare inspiré.
Dès lors, elle ne cessera de tourner, en France, au Québec (dont la grande scène du Festival de Jazz de Montréal en 2012), en Allemagne et en Suisse où sa carrière se développe en parallèle.
La scène est sa maison. Sa raison d’être est de faire ce métier. Avec près de 500 concerts à son actif, Nina est devenue une véritable bête de scène, à l’énergie contagieuse. Le public ne s’y trompe pas, puisqu’il finit toujours conquis, captivé, séduit par tant de présence et de générosité.
Au-delà de son talent pour la musique, Nina a cette capacité à rassembler un public très différent, de tout âge, du mélomane au néophyte. Pour preuve, Norbert Krief (Trust) l’adore et vient jouer en guest lors d’un concert, Marc Cerrone l’a choisie pour l’accompagner sur la scène du Festival de Jazz de Montreux, Nile Rodgers tombe sous le charme lorsqu’elle fait ses premières parties au point d’être à l’origine de l’enregistrement de son deuxième album « Wha » à New York en 2014, Adam Turner alias Beat Assailant collabore régulièrement avec elle ainsi que Benjamin Siksou (ils forment un duo sur un morceau de ce nouvel opus),elle enflamme le Trianon alors que Electro Deluxe l’invite à partager la scène et DJ Greem, membre de C2C, lui propose de remixer un de ses titres. Bref, sa famille musicale est vaste et elle compte l’étendre encore grâce à ce nouvel album, son troisième, JUMP.

Nina est une artiste indé qui n’a attendu personne pour prendre en main son destin d’artiste. Elle trace sa route et prouve qu’il n’y a pas que la voie royale pour arriver à ses fins. Les chemins de traverse mènent aussi à la scène, même si pour cela il faut se muer en chef d’entreprise et déployer beaucoup plus d’énergie et ne rien lâcher. Aujourd’hui, son nouveau crew est constitué en grande partie des membres de sa famille, qui sont déjà des professionnels aguerris et reconnus, hormis son jeune frère pour qui ce sont les débuts.

JUMP est un album plus personnel où Nina n’a plus peur de se dévoiler, d’évoquer des sujets qui la touchent, elle si pudique, qui a longtemps lutté contre une timidité paralysante. Elle y évoque l’histoire de sa famille, ses rêves, elle parle de ses combats et plus largement celui des femmes, de la protection de la planète.

Le style musical de Nina évolue harmonieusement au fil du temps. Auteure, compositrice, inspirée depuis toujours par le Rhythm and blues et le groove de la musique afro-américaine, elle en définit aujourd’hui ses propres contours, emprunte son propre chemin, mélange ses propres ingrédients pour nous en livrer une version singulière, actuelle, brute et incisive, flirtant avec le hip hop et plus que jamais accompagnée de sa guitare.

Jan
12
sam
Sanseverino Blues Band – 1ère partie Nicolas Moro
Jan 12 @ 21:00

Genre: blues

Sanseverino chant, guitare
Christophe Cravero orgue, violon
Stéphane Huchard batterie
Marko Balland harmonica

1ère partie Nicolas Moro

 

Grand retour au blues électrique gorgé de guitares !
Sanseverino n’a rien perdu de sa plume pour décrire sur un ton humoristique décalé des tranches de vie autobiographiques ou presque.
On y découvre ses passions (le vélo), ses coups de gueule, ses réflexions sur la société qui nous entoure, baignés dans un rock’n roll blues dynamique et entrainant.
Inspiré par la musique tzigane, le jazz manouche et les musiques électriques des années 40 et 50 de Django à Zappa, Stéphane Sanseverino fait depuis 20 ans des propositions à la fois loufoques et virtuoses, à l’image de son dernier spectacle Papillon, « karaoké littéraire » racontant les évasions à répétition d’un bagnard de Cayenne sur des airs bluegrass.
Passant du swing manouche au rock et au blues avec aisance, il couvre à travers ses albums des décennies de musique et d’influences, toujours avec virtuosité et justesse.
Pour Sanseverino, la tournée 2017/2018 s’annonce en écho à de nouvelles perceptions et envies artistiques. Dans son prochain album “Montreuil/Memphis“, le blues est de rigueur, adieu Big Band et accordéons.

A propos de Ncolas Moro

« Sous le vernis de la dérision, on trouvera toute la profondeur humaine qui se cache timidement dans le second degré » NosEnchanteurs 2018

« Avec sa gouaille et sa voix de crooner à la Guy Marchand, Nicolas Moro nous balade d’un rock vintage des années 60 façon Chaussettes Noires ou Eddie Cochran (Twist à mourir) à une java des faubourgs (Je fais des affaires). Beaucoup d’humour et d’ironie dans ses compositions, mais jamais de prétention ni de condescendance.
Cet adorateur du blues du Delta nous propose un joyeux mélange composé de musique western ou country avec stetson et winchester et d’ambiances Nouvelle-Orléans. Cela n’empêche pas parfois de légères touches plus intérieures, voire mélancoliques (Une ombre, Encore un peu). Mais ces petits accès de blues distillés avec parcimonie et joliment interprétés ne parviennent pas à nuire à la cohérence de l’ensemble. » Ph. Kapp (Hexagone oct 2018)

 

Possibilité de dîner ou boire des verres
Dîner 20h (menu 60€ par personne, sur réservation)
Concert 1ère partie Nicolas Moro 21h
Concert Sanseverino 22h

 

 

Jan
13
dim
Nouvel An Russe avec TCHAYOK
Jan 13 @ 21:00

Nouvel An Russe avec TCHAYOK

Genre: Russe

Vladimir Gourko, guitares, balalaikas et chant
Romain Gourko, guitares, balalaikas et chant
Florian Vella, guitares, balalaikas et chant

 

Trois musiciens, trois voix et une passion commune, donnent naissance à Tchayok.
Né d’une passion pour la musique russe & tzigane, Tchayok fait ses débuts en 2012 dans les Alpes.
Le trio est composé de Vladimir et Romain GOURKO, deux frères d’origine russe, et de Florian VELLA.
Tous guitaristes et chanteurs, ils jouent aussi de la balalaïka (prima et contrebasse).
Leur premier album « Zavarka », sort en 2014.
S’inspirant de cette musique traditionnelle et de leurs multiples influences (jazz, swing, musique sud-américaine), ils ravivent le style avec des compositions et des arrangements originaux où la musique écrite côtoie la spontanéité de l’improvisation.
Les rythmes tziganes endiablés ou les romances déchirantes sont interprétés avec poésie, nuances, virtuosité et magnifiés par la puissance de trois voix harmonisées.
Après plusieurs années entre tournées et voyages, le répertoire s’étoffe et évolue grâce à d’intenses rencontres avec des musiciens de renom (Marcel Ramba, Tcha Limberger, Pierre Blanchard, Nicolas Hauzer…).
Le trio se produit à plusieurs reprises à l’étranger notamment en Belgique, Allemagne, Roumanie et Turquie.
Ils collaborent régulièrement avec d’autres artistes (J.C Gairard, J.B Frugier, Gaspard Panfiloff, Pascal de Loutchek).
Ces nombreuses aventures et leur sensibilité commune font de Tchayok un trio au son et au caractère singulier.

Dîner-Concert du Nouvel An Russe à 80€ par personne.

Vente de billets en ligne

Jan
15
mar
Angelo Debarre – Gypsy Unity
Jan 15 @ 21:00

Genre: gypsy

Angelo Debarre guitare solo
Marius Apostol violon
Raangy Debarre guitare rythmique
William Brunard contrebasse

 

Angelo Debarre vient ce soir interpréter le répertoire de son album « Gypsy Unity ». Il garde la formule tout à cordes mais il a la bonne idée d’y ajouter le violon aux accents tziganes de Marius Apostol. Ce violoniste roumain qui débute le violon à 4 ans pour obtenir un peu plus tard le premier prix de violon au conservatoire de Bucarest, est aussi à l’aise en classique qu’en jazz. En parfaite harmonie avec le jeu et les compositions du guitariste.
Car Angelo, comme c’est souvent le cas maintenant, signe 5 titres de ce CD. Et pas n’importe lesquels. La palette est large et les arrangements sont très étudiés. On passe du virevoltant et immanquable « Gypsy Unity » dans la pure tradition tzigane à une très écrite « Fugue manouche » où violon et guitare s’enlacent.
Mais on trouve également une valse « Majeur to Mineur », un « Compartiment Swing » très swing… et une belle ballade : « Sweet Noumea ».
Le reste des morceaux est signé ou très lié aux interprétations de Django. Mais le choix se porte sur des morceaux moins connus comme : « My serenade », « Boléro#2 », speevy »…
Tout au long du CD, Angelo maîtrise son sujet avec éloquence et intensité. Il réussit à tisser un lien entre tradition et modernité, replongeant cette musique dans ses racines tout en y apportant une fraîcheur nouvelle. Compositions et interprétations vont dans ce sens. « Gypsy Unity », illustré de photos de roulottes, nous rappelle qu’au moment où l’on va fêter les 100 ans de Django et que cette musique se joue à toutes les sauces, il est bien de ne pas perdre de vue ses origines.