Programmation

Mar
1
jeu
Pierre-Yves Plat
Mar 1 @ 21:00

swing/classique/jazz/rock


Pierre-Yves Plat piano solo



Le pianiste Pierre-Yves Plat échappe aux étiquettes : son répertoire nous emmène de Chopin à Ray Charles, de Bach à Stevie Wonder et réserve bien des surprises.
Pierre-Yves Plat enchante son public par sa virtuosité, sa fantaisie et son humour. Il propose une traversée musicale entre classique et jazz, une véritable récréation.
C’est un vrai show, parfois acrobatique, toujours bon enfant, dont on sort ravi et euphorique.
Pierre-Yves Plat donne une centaine de concerts-spectacles chaque année en France et à l’étranger. Il a partagé des scènes pretigieuses avec Claude Bolling, François-René Duchâble, Alexandre Tharaud, Jean-Marc Luisada, Nicolas Stavy. Au cinéma, il a prêté ses mains à Gad Elmaleh et aux deux singes de Monkey Symphony.
Il compose des musiques pour des documentaires (Le Paris de Céline) et accompagne en live des films muets.
Il est allé jusqu’à faire chanter 8000 personnes aux Chorégies d’Orange.
Sa spécialité : adapter les oeuvres « classiques » en Jazz.
Sa dextérité et son swing époustouflants en font certainement l’un des pianistes les plus doués de sa génération.

Mar
2
ven
Dave Blenkhorn Trio feat Malo Mazurié
Mar 2 @ 21:00
Dave Blenkhorn guitare
Malo Mazurié trompette
Sébastien Girardot contrebasse
Philippe Maniez batterie

 

Guitariste australien, Dave Blenkhorn a participé à de nombreux festivals, dont notamment Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, l’Ascona Jazz Festival, ou encore Smalls à New York. Parmi ses collaborations, on note John Faddis, Harry Allen, Dado Moroni, Scott Hamilton et Lee Konitz.
Son parcours professionnel l’entraîne loin de son Australie natale, d’abord vers les brumes londoniennes, où il devient rapidement très en demande auprès des clubs et festivals; à présent installé en France, il reste néanmoins un artiste international.
Son style musical prend ses racines dans la tradition de la guitare Jazz, à la fois américaine, avec Charlie Christian, et Wes Montgomery, et européenne, avec bien sûr l’incontournable Django Reinhardt. Plus récemment, il ajoute une corde à son arc en s’accompagnant au chant. Son répertoire vocal inclue le blues de Memphis Slim, ou encore les ballades à la Chet Baker.

 

Mar
3
sam
Macha Gharibian Trio
Mar 3 @ 21:00
Macha Gharibian piano, chant
Matyas Szandaï contrebasse
Dré Pallemaerts batterie

 

Après son premier disque de Mars 2013, qui avait alerté les mélomanes et la critique, Macha Gharibian s’installe avec son nouvel album Trans Extended dans le paysage des musiques inclassables avec un style qui n’appartient qu’à elle, entre jazz oriental, néo-classique et pop aventureuse. Compositrice audacieuse, elle sculpte des thèmes aux couleurs célestes. Pianiste au jeu atmosphérique et chanteuse habitée, elle les transforme en pièces intenses et envoûtantes.

Pianiste au toucher délicat, de solide formation classique et diplômée de l’Ecole Normale de Musique de Paris, c’est en vivant l’expérience de quelques mois à New York que Macha Gharibian se découvre improvisatrice. Guidée par Ralph Alessi, Uri Caine, Jason Moran, Ravi Coltrane à la School for Improvisational Music, elle commence à écrire et créer son univers, une musique construite par ses voyages, ses désirs, ses rencontres et tout ce qui fait grandir la jeune femme partagée entre trois cultures: arménienne de ses ancêtres, parisienne de coeur et new-yorkaise d’adoption.

En France, elle écrit pour le théâtre, le cinéma, la danse, travaille avec Simon Abkarian, Brontis Jodorowsky, Nicolas Tackian, tourne avec Bratsch, Papiers d’Arménies, Lena Chamamyan, Cherif Soumano… Avant de creuser son propre sillon et tracer sa voie de chanteuse pianiste.
Son premier album Mars sort en 2013 et reçoit un accueil unanime de la presse (Le Monde, Libération, Télérama, Révélation Jazz Mag…). Depuis, elle tourne partout en France, et au Canada, US, Chine, Taïwan, Honk Kong, Colombie, Russie, Belgique, Arménie, Algérie, et jusque Kaboul invitée par l’Institut Français en 2013 pour la fête de la musique.
Son nouvel album Trans Extended, enregistré aux Studios La Buissonne, sort en 2016 chez Jazz Village (Harmonia mundi/PIAS).

 

Mar
6
mar
Megaswing Quintet
Mar 6 @ 21:00

CLAUDE BRAUD : SAXOPHONE
PIERRE-LOUIS CAS : SAXOPHONE
CÈSAR PASTRE : PIANO
LAURENT VANHÈE : CONTREBASSE
STÈPHAN ROGER : BATTERIE

 

Houlette : bâton de berger, muni à son extrémité d’une plaque de fer en forme de gouttière servant à jeter des mottes de terre ou des pierres aux moutons qui s’écartent de troupeau. (Petit Robert)
Donc, sous la houlette du batteur Stéphane Roger, de l’aube au crépuscule des années 90, MEGASWING égaya les nuits parisiennes d’une lueur toute « Blue Swing red hot Funky », et donna à la scène jazz swing française une jolie couleur culte. Après 8 ans d’existence et 3 albums, ce bel orchestre se consuma… pour mieux renaître de ses cendres 15 ans après. Le Jazz phoenix lisse ses plumes d’apparat, réaccorde ses instruments de fête pour se livrer à un ultime tour de piste que l’on espère proche du mouvement perpétuel.
Une swinging affair à suivre.

Le mot d’Aurore :
Vous rappelez-vous du concert de Pink Turtle à la Fabrique? Ils étaient 7 musiciens en noir et rose et chantaient les plus grands tubes de la variété internationale qu’ils avaient réarrangés en swing. Stéphane Roger était le batteur de cette formation explosive. Il fait aujourd’hui son propre projet et vous pouvez me croire, il porte bien son nom. Une bombe de swing, de l’humour et toujours des arrangements hyper bien ficelés. Pour avoir joué avec lui quelques fois, je peux vous jurer qu’il est génial. Il est d’un soutien exceptionnel pour les solistes, d’une énergie constante, qui s’additionnent à une attitude pince sans rire assez excentrique qui me plaît beaucoup.
Sachez aussi que Megaswing fait danser chaque dimanche les aficionados du caveau de la Huchette!

Mar
7
mer
Tricia Evy Trio “Hommage à Brassens, Gainsbourg et Salvador”
Mar 7 @ 21:00

Genre: Brassens, Gainsbourg, Salvador

 

Tricia Evy chant
Hugo Lippi guitare
Viktor Nyberg contrebasse

 

Nouvelle étoile du jazz vocal, Tricia Evy a grandi sur l’île de la Guadeloupe. C’est là qu’elle développe très tôt une passion pour la musique à l’écoute d’artistes comme Patrick Saint Eloi (Kassav) ou Georges Brassens…

A son arrivée en France en 2006, elle se passionne pour le Jazz, à l’écoute d’artistes tels qu’Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Louis Armstrong, Mel Tormé…

Amoureuse depuis toujours de la chanson française, Tricia Evy a décidé de rendre un doux hommage aux grands poètes et compositeurs Brassens, Gainsbourg et Salvador.

Musicienne en constante activité, Tricia Evy voyage à travers le monde.
Le public a déjà pu la découvrir sur de très nombreuses scènes, parmi lesquelles le Manly Jazz Festival à Sydney, Devonport Jazz Festival (Tasmanie), Jazz in Marciac, Montreux Jazz Festival, Festival Jazz de Doha, Festival Carib In Jazz à l’Olympia, Martinique Jazz Festival, la Scène nationale de Bayonne.

Son premier album en trio “Beginning” sort en 2010.
Son deuxième album “Meet Me” est sorti en 2013 sur le label Plus Loin Music.
Son nouvel album “Usawa” sortira en Mars 2018

Mar
8
jeu
Orient Occident Le Groupe
Mar 8 @ 21:00

Genre : jazz world

 

Eleftheria Daoultzi canun (Grèce)
Aurore Voilqué violon, chant (France)
Mahmoud Chouki guitare, chant (Maroc)
Stéphane Chapuis accordéon (Suisse)
Misirli Ahmet percussions (Turquie)
Samuel Pont contrebasse (Suisse)

 

C’est ici un autre très beau projet dont je suis vraiment très fière. Pour ceux qui me connaissent déjà vous me verrez dans un tout nouvel environnement musical. Pour la petite histoire, j’ai été contactée l’année dernière par Mahmoud Chouki, un guitariste marocain que j’avais croisé 8 ans auparavant à Rabat, pour participer aux rencontres Orient Occident du Chateau Mercier de Sierre qui se déroulent chaque année depuis 5 ans. Le but: jouer des morceaux apportés par chacun des musiciens durant une semaine. Les arranger, les adapter, les faire sonner. Il y avait la sublime Eleftheria Daoultzi de Grèce au canon, Misirli Ahmet de Turquie aux percussions, Mahmoud Chouki du Maroc à la guitare et deux suisse, Stéphane Chapuis à l’accordéon et Samuel Pont à la contrebasse.Mon Dieu quelle belle experience. Jouer des musiques d’Arménie, de Turquie, de Grèce, des Balkans, des musiques arabes… Le tout avec des mesures composées et très difficiles à jouer quand on n’est pas né dedans.
Une semaine de rêve. C’était trop beau. Humainement et musicalement. Le concert final était tellement fort qu’il m’est arrivé de pleurer en jouant tellement c’était beau.
J’ai eu envie que ce projet continue. Je ne voulais pas que cela cesse… Grâce à un généreux mécène (SMA) nous avons pu enregistrer un disque dans le même Château Mercier en Février 2016. Et ce soir nous vous proposons le concert au Jazz Café Montparnasse. Par les temps qui courent, ce projet, les gens qui le composent, les musiques que nous jouons font du bien. Une invitation au voyage certes, mais aussi à l’amour et à la paix.

 

Mar
9
ven
William Chabbey Trio
Mar 9 @ 21:00

Genre : jazz power trio / wes montgomery

 

William Chabbey guitare
Guillaume Naud orgue
Mourad Benhammou batterie

 

William CHABBEY présente son nouveau trio avec Guillaume NAUD à l’orgue et Mourad BENHAMMOU à la batterie.
Ce “Power Trio” est l’aboutissement de la rencontre entre trois musiciens qui ont déjà joué sur d’autres projets ensemble et qui se réunissent maintenant autour de la musique de William. Ce trio dégage une grande énergie ainsi qu’une grande subtilité de multiples nuance, et surtout une cohésion digne de l’amitié qui réunit ces trois musiciens. Entre les compositions originales et quelques reprises , “WILLIAM CHABBEY TRIO ” propose un beau voyage musical.

 

 

Mar
10
sam
Leila Martial Trio Baa Box
Mar 10 @ 21:00

Genre: électro jazz

 

Leïla Martial voix, FX
Pierre Tereygeol guitare, voix
Eric Perez batterie, basse vocale, électronique

 

Batteur plus créatif ? On ne voit pas.
Leon Parker est de cet or dont on fait les plus grands artistes, visant à l’épure sans s’encombrer de faux-semblants.
« Jouer ce que j’aime, sans se mentir, sans mentir » : cette forte personnalité respecte obstinément sa profession de foi. Ce style, il paraît impossible de le définir en quelques mots mais on peut parler de minimalisme, de groove mélodieux et surtout de liberté et de sincérité absolues.
Leon Parker a collaboré notamment avec James Carter, Stefano Di Batista, Tom Harrell, Herbie Hancock, Brad Mehldau, Sheila Jordan, Madeleine Peyroux, David Sanchez, Jack Terrasson, Mark Turner…

 

Mar
13
mar
Ellen Birath and The Shadow Cats
Mar 13 @ 21:00

ELLEN BIRATH : CHANT
THOMAS OHRESSER : GUITARE
THOMAS JOIN LAMBERT : BATTERIE
MATTHIEU BOST : SAX ALTO
MARTEN INGLE : BASS
MANUEL FAIVRE : TROMPETTE

‘Comment réussir l’improbable réunion d’un bassiste californien des années 70, d’un guitariste de jazz manouche reconverti à l’électricité, d’un batteur de reggae élevé au grain, et d’un saxophoniste érudit et parisien? La bonne volonté n’y suffisant pas, un petit (1,62m) miracle s’imposait.
Jeune suédoise auteure et chanteuse à la voix caractéristique, Ellen Birath réunit cette clique hétéroclite en 2013 pour les besoins du live et, chemin faisant, ils gravent 3 ans plus tard leur deuxième album de compositions originales.
On y trouvera les influences de chacun et leur goût commun pour les musiques à danser: rhythm’n’blues, soul, swing, ska, new-orleans.
N’y touchons plus… Ça a l’air de marcher!’

 

 

Mar
14
mer
Cory Seznec
Mar 14 @ 21:00

Genre: Blues

 

Cory Seznec chant
Daniel Chalumeau harmonica
Daniel Mizrahi guitare, mandoline

 

Entre vieux baroudeur et pseudo-ethno-musicologue, tel pourrait décrire le musicien franco-américain Cory Seznec et son unique univers de musiques métissées.
Il tisse habilement des liens entre le blues d’avant-guerre, le folk et la pop avec différents styles de musique africaine.
Ses textes, chantés avec passion, évoquent des thèmes modernes et engagés, inspirés souvent de ses nombreux périples. Le résultat produit un cocktail de chants et de grooves rythmés au “picking” (guitare) et “frailing” (banjo) fulgurants, tout cela soutenu par des musiciens parisiens d’exception.
Pour ce concert, il présentera son album “Backroad Carnival” – Un détonnant cocktail pour l’un des disques les plus originaux et excitants qu’il nous ait été donné d’entendre depuis longtemps. -Soulbag Magazine

Mar
15
jeu
Forró de Balkão
Mar 15 @ 21:00

Genre : world festif Brésil / Balkan

 

Ivica Bogdanić accordéon
Yesser Oliveira pandeiro, chant
Tosha Vukmirović clarinette, saxophone, trompette, flûtes
James Müller batterie, percussions
Stéphane Daniélidès soubassophone

 

Le Nordeste brésilien n’a jamais été aussi proche de l’Europe de l’Est!
Véritable carrefour de l’Europe aux portes de l’Orient, la région des Balkans a engendré une musique marquée par un esprit festif sans précédent.
Au Brésil, le mélange entre les blancs, les noirs et les indiens a donné naissance à une culture populaire jubilatoire et métissée.
D’un coté, le feu, de l’autre, la poudre…
Imaginez Gilberto Gil vidant plusieurs verres de vodka en compagnie de Kusturica qui, lui, préfère siroter langoureusement une caïpirinha. C’est tout l’esprit de Forró de Balkão: une musique enivrante, dans la tradition des bals du Nordeste du Brésil, avec une touche de folie balkanique à faire virevolter les plus pudiques.

Le Mot D’Aurore
J’ai découvert ce groupe totalement incroyable lors d’une de mes sorties parisiennes.
J’ai eu un coup de foudre pour cette formation festive! Avec mon cher mari, qui n’est autre que le chef de la Fabrique, nous partons de temps en temps en vacances dans le nordeste du Brésil. Nous sommes amoureux de cette région moins connue que Rio ou Sao Paolo mais d’une beauté exceptionnelle…
Vous connaissez mon amour pour la musique des Balkans que je joue aussi de temps à autres… Bref, je ne pouvais pas rester indifférente à cet orchestre euphorisant. Le mélange est parfait. Je me demande même comment je n’y ai pas pensé plus tôt! La mixité est évidente! C’est absolument génial.
Apprêtez-vous à danser entre les plats mesdames et messieurs! On ne peut pas rester assis en écoutant cette musique!

 

Mar
16
ven
Leon Parker Quartet
Mar 16 @ 21:00

Genre: jazz / afro groove

 

Leon Parker batterie, percussions
Sophie Alour sax ténor
Fred Nardin piano
Or Bareket contrebasse

 

Batteur plus créatif ? On ne voit pas.
Leon Parker est de cet or dont on fait les plus grands artistes, visant à l’épure sans s’encombrer de faux-semblants.
« Jouer ce que j’aime, sans se mentir, sans mentir » : cette forte personnalité respecte obstinément sa profession de foi. Ce style, il paraît impossible de le définir en quelques mots mais on peut parler de minimalisme, de groove mélodieux et surtout de liberté et de sincérité absolues.
Leon Parker a collaboré notamment avec James Carter, Stefano Di Batista, Tom Harrell, Herbie Hancock, Brad Mehldau, Sheila Jordan, Madeleine Peyroux, David Sanchez, Jack Terrasson, Mark Turner…

Copyright © 2018. Jazz Café Montparnasse - Tous droits réservés .